Tour de Corse historique 2015

 

Une course de toute beauté, et ça se voit immédiatement !

 

 

Sur les traces du WRC, le 15ème rallye Corse historique, qui s'est déroulé sous un temps ensoleillé, a réuni pas moins de 282 équipages. Pour notre première participation, nous avons engagé notre célèbre 911 3.0 SC jaune au capot noir.

Le VHRS "version Corse" est en réalité une course de régularité de haut niveau. Il se décompose en 3 catégories de vitesse : moyenne basse, moyenne intermédiaire et moyenne haute. C'est dans cette dernière que notre équipage s'est inscrit. Vous vous voyez à plus de 80 de moyenne sur les petites routes escarpées, au milieu des vaches, des chèvres et des épingles ? Heureusement, les parcours chronométrés sont sur routes fermées. Mais tout de même, il faut envoyer fort par moment. Et c'est pour ça que c'est génial !

 

 

"Le Corse", c'est une organisation bien rodée, un accueil remarquable à Porto-Vecchio comme aux autres étapes. Reconnu par de nombreux grands noms du rallye (JC Andruet, P Zaniroli ...), nous sommes au coeur de ce qui se fait de mieux en matière d'épreuve historique.

En quelques chiffres, c'est cinq jours intenses, avec chacun 3 ou 4 Epreuves Spéciales chronométrées et de longues liaisons nous laissant un peu plus de temps pour admirer la beauté des paysages. Certaines spéciales font jusqu'à 50 km. Au total, c'est 1100 km dont 360 chronométrés.

 

 

Si c'est intense pour les équipages, cela impose également une excellente préparation des autos. De ce côté là, que du bon, notre vaillante 911 n'a montré aucun signe de faiblesse. Au classement final, nous remportons une très belle 18 ème place et une très forte envie d'y revenir.

Vous aussi, vous êtes passionné de pilotage dans de bien belles autos ? Si ça vous dit de vous joindre à nous en 2016, pour une assistance sur votre auto ou un baquet sur une des nôtres, ça peut s'étudier.

 

 

Certaines épreuves nous ont fait arriver de nuit.

 

 

Il y a de la Porsche, c'est certain ...

 

 

... de la bonne humeur et du beau monde également.

Marie, notre copilote, est en train d'échanger de bons tuyaux de navigatrice avec Biche (à gauche), du célèbre équipage Andruet-Biche, deux fois vainqueur au tour de Corse (1972 sur Alpine A110, 1974 sur Lancia Stratos). On sait de quoi on parle, par ici !

 

 

Aucun doute, on a bien fait le tour de l'île de beauté. Dommage, pas le temps de s'arrêter partout où on aurait aimé. On reviendra.